BAM !
Bibliothèque Associative de Malakoff
– 15/12 –19h30 —– Projection —— Les migrants ne savent pas nager
Categories: Évenements

a

 

Ce jeudi 15 décembre, nous vous proposons de découvrir l’initiative de l’association SOS Méditerranée, avec la projection du film « Les migrants ne savent pas nager », réalisé en 2016 par Jean Paul Mari et Frank Dhelens (durée 52′).

Solène Isola, membre actif de l’association, sera présente pour animer cette soirée. Un débat fera suite à la projection, accompagné d’un buffet en auberge espagnole.

Résumé du film :

Grâce à la collaboration d’un caméraman et au soutien d’un producteur, tous deux partant pour l’aventure, Jean-Paul Mari a embarqué à bord de l’«Aquarius», pour participer au sauvetage de migrants faisant naufrage. Durant quelques jours, le réalisateur a filmé la vie à bord. Ce documentaire est une rencontre avec des rescapés de leur terrible périple et l’équipe des bénévoles sur le navire.
Genèse de l’association européenne SOS Méditerranée :

Fin 2014, après avoir sauvé 150 000 migrants en mer, l’initiative Italienne Mare nostrum, trop coûteuse, prend fin. Un capitaine de marine marchande allemand, Klaus Vogel, et Sophie Beau, responsable humanitaire française, décident de se lancer dans la création d’une association européenne, avec la collaboration de Médecins du Monde. Le succès d’un appel de fonds civils permet d’acquérir un bateau capable d’accueillir à son bord 400 personnes. Depuis la fin février 2016, l’Aquarius sillonne les côtes libyennes pour tenter de sauver les embarcations en détresse, en liaison avec MRCC, à Rome (centre de coordination maritime). Une phrase simple résume l’engagement de Klaus Vogel : « Les gens se noient, il faut les sauver. L’Europe ne fait rien, faisons-le nous-mêmes. »

« SOS méditerranée » est entièrement financée et soutenue par des fonds de solidarité civile. Jusqu’à ce jour, ses opérations de sauvetage ont permis de secourir 8000 naufragés.

Elle n’est pas la seule association à s’être engagée pour tenter ces sauvetages. Mais cet hiver 2016-2017, l’Aquarius restera le seul bateau à patrouiller, nuits et jours, au large des côtes libyennes.

 

 

 

 

 

Comments from Mastodon: