BAM !
Bibliothèque Associative de Malakoff
Ça s’est passé à la BAM

 

13 février 2020

Philippe Borel et Patrick Coupechoux étaient invités pour une discussion autour du film Un monde sans fous ? (2010).


14 décembre 2019

Lou Marin était notre invité pour une présentation de ses recherches et travaux sur les écrits libertaires d’Albert Camus.


18 janvier 2019

Laure Batier nous présentait Vivre ma vie, autobiographie d’Emma Goldman publiée pour la première fois en français dans sa version intégrale (prise de son : FPP – L’Actu des luttes).


2 avril 2018

Nous recevions H.Krief pour discuter de son livre Internet ou le retour à la bougie.


2 avril 2018

Discussion avec Alessandro Stella autour de son livre Années de rêves et de plomb.


21 février 2018

Jean Stern était invité pour présenter son ouvrage Mirage gay à Tel Aviv (Éditions Libertalia). Comment changer l’image d’Israël a partir du tourisme gay ? Israël fait de sa politique ultra sécuritaire un joker. Pour jouir en toutes quiétude, les gays d’aujourd’hui saluent la « sécurité » du pays. C’est le grand succès du ripolinage en rose : le séjour ludique à Tel Aviv prend le ton d’un pèlerinage politique (prise de son : FPP – L’Actu des luttes).


16 février 2018

Troisième des soirées consacrées à l’Inde contemporaine. Prendre les armes : les naxalites dans l’histoire (prise de son : BAM).


17 janvier 2018

Martin Barzilai présentait son ouvrage Refuzniks : dire non à l’armée en Israël (Libertalia, 2017). Entre 2007 et 2017, le photographe Martin Barzilai a rencontré à plusieurs reprises une cinquantaine de ces Israéliens dits « refuzniks », qui refusent, pour des raisons politiques ou morales, de servir une société militarisée à l’extrême où le passage par l’armée est constitutif de la citoyenneté. (prise de son : FPP – L’Actu des luttes).


24 novembre 2017

Pierre Bance, essayiste et chercheur indépendant, animait une discussion autour de son ouvrage Un autre futur pour le Kurdistan (Noir et Rouge, 2017) et de la situation politique au Rojava.


3 mai 2017

Jérôme Baschet est historien à l’École des hautes études en sciences sociales; ses recherches portent sur les représentations qui structurent la société de l’Occident médiéval, ainsi que sur leurs expressions visuelles. Depuis 1997, il enseigne également à l’Université autonome du Chiapas, où il s’intéresse aux enjeux politiques et aux formes d’organisation alternatives d’auto-gouvernement. À partir de l’expérience zapatiste, il a engagé une réflexion sur ce que pourrait être une société post-capitaliste. Enfin, au croisement de l’inspiration zapatiste et de son expérience comme historien, il a développé une réflexion sur les conditions de production du savoir historique dans un monde envahi par le présent perpétuel.

Il présentait son livre Adieux au capitalisme : autonomie, société du bien vivre et multiplicité des mondes (La Découverte, 2014).



11 mars 2017

Le 11 mars 2017 à la BAM, le philosophe Anselm Jappe nous introduisait à la théorie de la critique de la valeur, une lecture du Capital de Marx radicalement distincte des approches classiques.


Comments from Mastodon: