BAM !
Bibliothèque Associative de Malakoff
15/06 – 19h30 – Sortir de l’école
Categories: Évenements

 Freie Schule

De Berlin à Montreuil en passant par Marseille: quelques alternatives à l’école traditionnelle

La Freie Schule Tempelhof de Berlin, la micro structure éducative Bricabracs à Marseille et le projet de l’APECHE à Montreuil, trois parmi les multiples initiatives qui échappent au modèle séculaire et périmé de l’école.

Ces écoles alternatives, ou alternatives à l’école, sont des exemples significatifs de remise en cause des fondamentaux de la forme scolaire productrice d’échec, d’inégalités, d’ennui, de stress, de passivité, de conformisme, de désintérêt, d’impuissance, de dépendance, d’insatisfaction…

Transformer l’école, proposer une autre organisation, d’autres manières de faire et d’autres finalités devient une aspiration sociale de plus en plus répandue. Inventer une structure qui soit un collectif démocratique où les enfants choisissent de mener à leur rythme leurs apprentissages de manière globale.

Changer l’école, appareil de pouvoir disciplinaire, en espace ouvert géré coopérativement par ses usagers et réglé sur une éthique de vie.

C’est bien une question politique qui est posée par ces expériences. le problème n’est pas de proposer une nouvelle offre sur le marché des pédagogies ; l’objet du litige, c’est l’institution qui par l’alibi de l’instruction vise la production de subjectivités normalisées. Ce qui est au cœur du problème, c’est son paradigme de la transmission, l’hégémonie de l’évaluation, la fabrique d’un futur salarié porteur de compétences génériques, adaptables, flexibles et le renversement de ces formes d’assujettissement.

Pour introduire le débat sur ces questions, nous proposons la projection du film de Rafaele Layani « L’arbre et le requin blanc », documentaire de 50 mn qui suit au plus près quelques moments de la vie des enfants qui fréquentent la Freie Schule :

« À la Freie Schule Tempelhoff, on ne trouve ni classe (que ce soit au sens de groupe constitué ou de salle de cours), ni cloche, ni règlement intérieur, ni emploi du temps, ni programme scolaire… La Freie Schule in Berlin a été ouverte en 1979 et reconnue officiellement en novembre 1990. L’école a été fondée à l’initiative de parents convaincus que les enfants veulent apprendre et peuvent apprendre par eux-mêmes pour peu qu’on leur fournisse un espace adéquat. Ici apprendre ne signifie pas acquérir des connaissances selon des règles fixées par les adultes. Toute expérience faite par l’enfant, qu’elle relève du champ cognitif, émotionnel ou social, participe de son développement .On apprend tout le temps : par l’utilisation d’un outil, par la relation à l’autre, par le jeu… »

Ensuite 2 séquences vidéo tournées par la documentariste Lucie Thiérry à Bricabracs, et la présentation du projet d’espace éducatif ouvert pour Montreuil.

mercredi 15 juin 2016 à 19h30

à la Bibliothèque associative de Malakoff

14, impasse Carnot – 92240 Montreuil

métro Etienne-Dolet (ligne 13)

tract : BAM Education 2016-06-15

Comments from Mastodon: